Atmo Normandie

Actualités

Retour

Odeurs agglomération de Rouen – 09/07/2020le 07/07

Atmo Normandie reçoit depuis 4 jours de nombreux témoignages faisant part d’une dégradation de la qualité de l’air dans l’agglomération de Rouen. Ces témoignages rapportent des odeurs gênantes, de type essence/hydrocarbures, senties sur plusieurs communes, des 2 rives de la Seine (Petit-Quevilly, Rouen, Maromme, Mont-Saint-Aignan, Déville-lès-Rouen …). Des symptômes santé sont également relatés, tels que des maux de tête, des nausées…

Atmo Normandie a informé dès lundi la Préfecture et a contacté l’entreprise Lubrizol qui a entamé, lundi 6 juillet, les opérations de démantèlement de son bâtiment principal sinistré le 26 septembre 2019. L’ensemble des signalements sont enregistré dans notre base de données et transmis de façon anonyme, conformément à la CNIL, à la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) Unité Départementale Rouen/Dieppe, à l’ARS (Agence Régionale de la Santé) et à l’industriel Lubrizol.

Pour rappel, l’indice de la qualité de l’air, prévu à 3 (sur une échelle de 10) aujourd’hui, est un indice réglementaire basée sur 4 polluants mesurés en continu à l’aide d’analyseurs à l’échelle de l’agglomération. Les odeurs, ne pouvant être mesurées, ne sont pas prises en compte dans son mode de calcul. L’information concernant les odeurs est avant tout recueillie grâce aux témoignages des habitants. C’est pourquoi Atmo Normandie a mis en place ODO, afin de faciliter ce recueil et de remonter les signalements auprès des services de l’Etat et des sites émetteurs lorsque ceux-ci sont identifiés. L’application ODO est accessible via www.atmo-odo.fr.